14 Juin 2017

Aide alimentaire : victoire pour les jeunes du secondaire de Lanaudière !

Saint-Roch-de-l’Achigan, le 14 juin 2017– C’est confirmé : c'est à la suite du combat mené par les députés de l’opposition officielle du Nord de Lanaudière, Nicolas Marceau, député de Rousseau,  Véronique Hivon, députée de Joliette et André Villeneuve, député de Berthier, que l’aide alimentaire dans les écoles québécoises en milieu défavorisé sera maintenue.

Les nouvelles méthodes de calcul du ministère de l’Éducation avaient pour effet de couper complètement l’aide octroyée aux écoles du Havre-Jeunesse à Sainte-Julienne, des Chutes à Rawdon et Bermon à Saint-Gabriel-de-Brandon.

Cette volte-face du gouvernement est accueillie avec un grand soupir de soulagement par les trois élus péquistes du Nord de la région. « C’est clairement une victoire et un pas dans la bonne direction.  Ce sont des centaines d’enfants qui à défaut de cette aide, auraient dû débuter leur journée le ventre vide. Comment peut-on apprendre, se concentrer et réussir à l’école dans de telles conditions ?  C’était tout simplement inadmissible et inhumain ! », ont souligné les députés.

En plus de récupérer les sommes qui avaient été amputées, la lutte a permis à l’école Barthélémy-Joliette d’avoir accès à ce soutien pour l’aide alimentaire. Les trois députés promettent néanmoins de demeurer vigilants. « Nous allons nous assurer que les montants annoncés par le ministre et versés à compter du mois de septembre seront suffisants et surtout disponibles pour répondre aux besoins de nos élèves.  C’est à l’impact réel sur le terrain que nous porterons une attention particulière », ont-ils indiqué.

« Nous avons une responsabilité au Québec : celle de faire en sorte que toutes les conditions soient réunies pour assurer la réussite éducative, et que tous enfants aient une chance égale de réussir. C’est une belle victoire pour les élèves du Québec et nous sommes extrêmement fiers d’avoir mené cette bataille pour eux », de conclure les députés.