Nicolas Marceau

Député de Rousseau

Plus de places moins chères pour les enfants du Québec
vendredi 26 janvier, 2018
Facebook

Saint-Roch-de-l’Achigan, le 26 janvier 2018 – Réunis en caucus présessionnel à Shawinigan, le chef et les députés de l’opposition officielle, accompagnés du conseiller spécial à l’enfance et à la famille, Camil Bouchard, ont dévoilé des engagements du Parti Québécois pour l’égalité des chances, la réussite éducative des enfants ainsi que l’allégement du fardeau financier des familles. Le député de Rousseau, Nicolas Marceau, en donne ici les grandes lignes.

Un gouvernement du Parti Québécois mettra en place quatre mesures visant à faciliter l’accès aux services de garde éducatifs et à alléger le fardeau fiscal des familles :

  • Abolition de la taxe famille : retour à un tarif unique de 8,05 $ pour le premier enfant dans les CPE et les services déjà subventionnés, et de 4 $ pour le deuxième enfant. Ce sera gratuit pour le troisième et les suivants.
  • Allégement des tarifs pour les familles éligibles au crédit d’impôt pour solidarité. Plus de 85 000 enfants seront visés par cette mesure. 
  • Accès sans frais pour les familles dont le revenu est inférieur à 34 000 $.
  • Création accélérée de places en CPE.

Abolition de la taxe famille

« Le choc causé par la taxe famille a été ressenti par de nombreux parents de la classe moyenne. En abolissant cette taxe, c’est plus de 100 millions de dollars qui retourneront dans leurs poches. Les familles ont subi de nombreuses augmentations de tarifs de toutes sortes sous le gouvernement libéral; il faut leur donner de l’oxygène. Afin de répondre à la demande, nous accélérerons également le développement de places en CPE », a ajouté le député de Rousseau.

« L’égalité des chances est essentielle. Chaque enfant doit avoir toutes les chances de son côté, peu importe le milieu d’où il vient. Il doit avoir tous les outils en main dès son arrivée à l’école, afin de favoriser sa réussite. C’est l’engagement qu’a pris le Parti Québécois; présenter le meilleur plan pour les enfants et les familles du Québec », a conclu Nicolas Marceau.

À DÉCOUVRIR
Activités régionales